jeudi 8 février 2018 à 19h30

Projection courts métrages "Autour de mai 68"

Les projections "Colères du Temps" redémarrent au local du CAD sur le thème " Autour de Mai 68"

Pour cette année, nous avons décidé de changer de date (Le Barricade programme son Ciné-Club tous les mercredis)

Ces projections auront lieu :

le 2° jeudi de tous les mois

- 19 h 30 "Fallait-pas"

- 20 h 30 projection

La 1ère projection aura lieu donc le jeudi 8 février :

2 courts-métrages :

- "Le 1er mai à Saint-Nazaire" Marcel Trillat Hubert Knapp (1967) durée : 26 minutes

Pour la première fois depuis 47, Force ouvrière se joint aux autres syndicats ouvriers et enseignants, la CGT, la CFDT et la FEN pour commémorer la fête des travailleurs.

C'est un 1er mai (1967) très spécial, après 62 jours de grève depuis le 1er mars. 3 200 employés des Chantiers de l'Atlantique et entreprises affiliées ainsi que de Sud aviation sont en grève. Ils veulent réajuster leur salaire en retard de 16 % par rapport à sur ceux de Paris. Le 20 mars, la direction avait décidé le lock-out des 7 500 ouvriers payés à l'heure qui, sans faire grève, apportaient leur total soutient aux grévistes. Le leader syndical indique que vers une heure du matin a été signé à Paris un accord permettant la reprise du travail. La délégation est de retour au train de 13h23....

Le film interroge les intervenants de ces deux mois de grève où 5 000 CRS ont été mobilisés pour contenir 9 000 grévistes qui souffraient de voir Saint-Nazaire appelée capitale de la violence pour ses conflits ouvriers......

- "Cléon" : Réalisation collective (1968) durée : 26 minutes

Cléon, l'une des premières usines à se mettre en grève en Mai 68. Les grévistes de l'usine Renault décrivent le quotidien de l'occupation et débattent de l'accès à la culture et de la reprise du travail : les relations avec les non grévistes, la mise en pratique des droits et libertés syndicaux, la création de commissions d'ateliers succédant au comité de grève.

Source : message reçu le 29 janvier 14h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir