mercredi 1er février 2023 à 15h

Multiplier les arbres en février


ABRICOTIER
Greffe : Greffage en février en incrustation sur abricotier franc ou amandier ou pêcher ou prunier.

ANONE
Greffe : Greffage en fente simple.

ARBRES AUX MOUCHOIRS
- Bouture : . 2/ Bouturage à bois sec en hiver.

ARONIA
Bouture¬†: Bouturage En juin ou en septembre-octobre, r√©alisez des boutures de bois tendre¬†: les pousses encore vertes doivent juste commencer √† durcir et pr√©senter des feuilles en croissance en extr√©mit√©. Les boutures de bois ao√Ľt√© sont aussi faisables. Ou bouture en hiver.

Division des souches : Il est également possible de pratiquer la division de drageons en hiver. L'aronia émet de nombreux rejets, à séparer du pied mère au début de l'automne.

BUIS
Bouture : Bouturage (pris sur rameaux latéraux au feuillage vert foncé) (plantez dans 1/3 sable, 1/3 tourbe, 1/3 terre du jardin) (arrosage modéré).

CAPRIER
Semis : Les semis peuvent être pratiqués dès novembre en pépinière au chaud à l'intérieur. Ils commenceront à lever vers mi-janvier. Vous pouvez également semer sous serre froide (hors gel) en février-mars pour une levée en avril-mai. Semez-les en pépinière dans un substrat préalablement assaini par un passage au four. Cela éliminera divers parasites, moisissures et graines de plantes adventices (mauvaises herbes les concurrençant) des futures plantules qui sont fragiles. Ce substrat sera composé d'un mélange de terre ordinaire et de sable grossier. Une fois la levée faite, éclaircissez en ne conservant que les plants les plus vigoureux. À noter que les levées sont très hétérogènes. Transplantez en automne quand les plants atteignent 10 à 15 cm de haut. Vous conserverez les autres pour l'année suivante. N'oubliez pas d'arroser en période de fortes chaleurs.

CASSISSIER
Bouture : Bouture entre le mois de décembre et le mois de février après que les feuilles de l'arbuste soient tombées. Se multiplie par bouture de rameaux sans feuille.
On peut pratiquer la méthode de la bouture simple ou de la bouture à talon.
Choisir des rameaux de l'année, vigoureux et sains.
Les segmenter en fragments de 20 cm de long. Compter 3 à 5 yeux sur une bouture pour qu'elle s'enracine convenablement. Couper en biseau au sommet.
Ou couper droit au niveau de la base du rameau, √† 2-3 cm de l'Ňďil inf√©rieur.
Creuser un trou en ¬ę¬†V¬†¬Ľ dans le sol frais et d√©poser au fond un lit de sable de rivi√®re. Installer les boutures tous les 10-15 cm. Faire en sorte que 2 yeux soient au-dessus du sol. Reboucher et arroser. Arroser tr√®s r√©guli√®rement jusqu'√† l'automne suivant.

CERISIER
Drageonnage¬†: Hiver, hors gel. R√©cup√©rer les pousses au pied de l'arbre, creuser pour acc√©der √† son point de d√©part, couper proprement la racine m√®re avec une b√™che ou un s√©cateur, creuser sous le drageonner, sans ab√ģmer ses radicelles, d√©terrer le d√©licatement. S'il est assez r√©sistant placer le directement en terre sinon en pot ou en p√©pini√®re. Si la p√©riode est s√®che, arroser.


CHALEF
Bouture: boutures de bois sec en hiver.
Drageonnage : . Prélèvements de drageons en hiver


CHATAIGNIER
Marcottage : en hiver par temps sec rabattre l'arbre, au printemps butter la souche, quand les racines sont sorties le pied peut être séparé.
Rempoter chaque pied dans un pot individuel rempli à part égale de terre du jardin, sable des rivières et terreau.
Arroser copieusement et maintenir humide jusqu'à la reprise.
Au printemps suivant repiquer dans un conteneur, les racines pourront se développer, le placer dans un endroit lumineux et l'installer définitivement à l'automne.

COGNASSIER
Marcottage : Le marcottage en cépée en fin d'hiver est particulièrement adapté au cognassier, qui est un arbre à rameaux rigides poussant en touffe érigée.

CORMIER
Greffe : En fin d'hiver, en le greffant en fente, au ras du sol.
Greffer le cormier sur un poirier, un cognassier ou bien une aubépine présente l'avantage d'avancer la mise à fruits de quelques années.

EGLANTIER
Bouture¬†: Le bouturage se fait en √©t√© sur des bois semi-ao√Ľt√©s ou en hiver, avec des boutures √† bois sec.


FIGUIER
Marcottage : Marcottage en cépée, semis en terrine.

Bouture¬†: Le figuier commun se bouture tr√®s facilement en pr√©levant durant l'hiver des rameaux d'une vingtaine de cm de long de deux ou trois ans d'√Ęge soit environ 1 cm de diam√®tre (ou √† d√©faut un rameau avec bourgeon terminal intact mais le taux de r√©ussite sera alors plus faible) qu'on plante tel quel dans un substrat maintenu humide et au chaud. Pour optimiser les chances de r√©ussite, on fera au moins trois ou quatre boutures simultan√©ment et on couvrira la partie sup√©rieure des boutures de mastic et la partie inf√©rieure d'auxine. Certaines vari√©t√©s sont plus difficiles √† bouturer que d'autres. Dans ce cas, une vaporisation r√©guli√®re de la bouture ou un bouturage √† l'√©touff√©e permet de contourner le probl√®me.

FRAMBOISIER
Drageons : Séparation des drageons ou de morceaux de racines en novembre Divisez-les entre les mois de novembre et mars, lorsque la plante est en repos végétatif. Déterrez la souche du framboisier à l'aide d'une fourche bêche.
Divisez la touffe en la coupant à l'aide d'une bêche ou d'un couteau bien tranchants. La coupure doit être nette. Selon la taille du plant, divisez la touffe entre 2 et 4 parties appelées éclats de touffe, composées de tiges de rejet, de rhizomes et de racines. Replantez et arrosez immédiatement la souche, afin d'éviter tout dessèchement. Réinstallez tout de suite les éclats de touffes au jardin, de préférence dans un sol léger et bien bêché, à 20 cm de profondeur.
Enrichissez le sol avec du compost pour favoriser la reprise.

FRENE A MANNE
Greffe¬†: Greffer un pied m√®re avec des boutures de la vari√©t√© recherch√©e. Greffez le fr√™ne en fin d'hiver (greffe en fente ou en incrustation) ou en cours d'√©t√© (greffe en √©cusson en s√©lectionnant des bourgeons bien form√©s et positionn√©s pr√®s d'un nŇďud).

GENEVRIER
Semis : Semis : Les semis se font en hiver, en pépinière. Il faut plusieurs années (2 à 3) pour qu'une graine de genièvre pousse. Cette méthode n'est pratiquement utilisée que pour 2 espèces Juniperus communis et Juniperus virginiana.
Immergez d'abord quelques secondes les graines dans de l'eau bouillante puis mettez-les à stratifier en pépinière dans du sable pour leur faire subir l'action du froid, en maintenant humide le substrat.

GRENADIER
Bouture : Bouturage de bois sec en février-mars ou en novembre. Taillez des boutures de 20-25 cm. Enfoncez-les dans le substrat en ne laissant affleurer que le dernier bourgeon. Replantez les plants racinés au printemps suivant ou attendez une année de plus avant de les mettre en pépinière. Patientez 3 ans, avant de les planter à leur emplacement définitif.

HIBISCUS SYRIACUS
- Bouture : .bouturage en hiver

JUJUBIER
Drageons : Division En hiver, séparez les drageons et replantez-les directement à leur emplacement définitif.

LONGANBERRY
Semis : Semis pratiqué après stratification des semences dès que celles-ci commencent à germer, c'est-à-dire dans le courant de février.

MARRONNIER D'INDE
Semis : .Semez dans un substrat humide constitué de 90 % de pouzzolane et 10 % de terreau. La germination a lieu au printemps. La plantule développe un pivot important avant de se ramifier. Placez-la à mi-ombre et à l'abri du vent pour éviter le dessèchement des feuilles. Ne tardez pas à repiquer le plant le plus vigoureux à son emplacement définitif. Choisissez un endroit bien éclairé, afin qu'il s'ancre profondément dans le sol et croisse rapidement.

MYRTILLIER
Bouture (1) : Bouturage sur tiges herbacées au début de l'été ou lignifiées à l'automne et en hiver, bouturage (pris sur tiges d'extrémités de l'année précédente sans utiliser les pousses latérales) (hormone) (planter dans 1/3 sable, 2/3 terre de bruyère, à l'étouffée), repiquer après 1 ou 2 ans.

Bouture (2) : Bouture lignifiée en hiver à l'extérieur Au pied d'un mur exposé au nord. Mettez les boutures en fagots de 10-15, étiquetez, plantez aux deux tiers légèrement à l'oblique dans un mélange composé de 1/3 de sable de rivière, 1/3 de tourbe de sphaignes, 1/3 de terreau de feuilles. Arrosez copieusement. Aux premiers signes de reprise, au printemps, repiquez en pépinière. Plantez au jardin, à l'automne, si les boutures sont bien vigoureuses sinon attendre le printemps suivant.

NOYER
Semis¬†: Semer une noix √† maturit√© fra√ģche dans du sable tout l'hiver, au printemps la coque s'ouvre pour laisser passer le germe, la planter √† 5 cm de profondeur. On peut aussi stratifier la graine (pour √©viter qu'elle soit mang√©e par un rongeur, √©cureuil...) les placer dans un sac de cong√©lation avec du sable humide √† 10 % √† 4¬įC pendant 4 mois puis les semer au tout d√©but du printemps.

PACANIER
Greffe : En hiver sur collet de racine avec forçage en serre.

POMMIER
Greffe : En février greffe en incrustation, greffe en fente.

PEUPLIER
Bouture : Bouturage (pris sur tronçons de tige, avec 4 yeux, ne pas prendre les extrémités) (mettre en terre).

SAULE
Bouture : Bouturage (bouture avec 4 yeux, ne pas prendre les extrémités) (en pépinière)

SAVONNIER
Semis : 1/ semis, à effectuer à l'automne ou en février-mars
2/ Conseils de semis¬†: Immersion des graines dans eau √† 80¬įC. Trempage pendant 48 h. Stratification froide √† 3¬įC/5¬įC pendant 3 mois

SUREAU NOIR
Division : L'hiver ou le début de printemps avant le redémarrage de la végétation est propice au prélèvement de rejets du pied. Pour diviser une souche, il suffit de prélever des rejets du pied, en prenant soin de récupérer le maximum de racines attachées à ce rejet. Taillez ensuite sévèrement le rejet avant de l'installer dans un conteneur rempli d'un substrat riche maintenu humide en permanence.

TILLEUL
Bouture : Pratiquez le bouturage en hiver ou au printemps. Prélevez de jeunes rameaux de bois sec (c'est à dire sans feuilles) de l'année avec à la base une petite portion (2 cm environ) de bois d'un rameau de l'année précédente (appelé talon ou crossette). Conservez des longueurs de 20 à 30 cm. Trempez les crosses dans un peu d'hormone de bouturage (mais ce n'est pas indispensable). Enterrez les boutures de 10 à 15 cm dans un conteneur muni d'une couche drainante de gravier au fond et rempli d'un mélange à parts égales de tourbe ou terreau et de sable grossier. Placez le conteneur à un emplacement abrité du soleil. Maintenez le substrat humide, mais pas saturé d'eau, et protégé des grands froids en hiver. L'enracinement peut demander 6 à 8 mois.

VIGNE
Marcottage : Marcottage par couchage.

le reve du peuple des arbres, caravane des alternatives

Source : message reçu le 13 décembre 20h