mercredi 6 mai 2020 à 19h

Conférence gesticulée: "Moi, Français-Juif-Arabe, comment j'ai démissionné du sionisme"

Depuis longtemps, puisque je suis né juif, mes amis me demandent « Toi qui connais Israël, explique moi comment ça va mal, là-bas! »
Pour tenter d'y répondre je propose de défaire l'écheveau en partageant un bon thé à la menthe.
L'histoire d'Israël et de la Palestine serait-elle indépendante de la nôtre ?
- Je ne le crois pas.
Serait-elle dépendante des luttes de pouvoir, de propriété, des guerres, de la pensée dominante colonialiste, raciste et nationaliste depuis le 19ieme siècle sur le continent européen ?
- Oui, je le crois.
L'Histoire, avec un grand H, comme toute les histoires, contiendrait-elle une part de fiction et une part de merveilleux au service d'un roman national ou familial, au service des religions, au service des ambitions politiques ?
- Oui, je le crois aussi.
C'est pourquoi sur ces sujets les pinceaux de la raison s'entremêlent.
L'ambition est justement que nous confondions fiction et réel par le biais des histoires, toutes les histoires, qu'on nous raconte et qui nous fabriquent. Nous sommes la seule espèce à fabriquer des histoires et à y croire dur comme fer.
Soyons clairs, de quoi ou de qui parlons nous ? Et au fond, que croyons nous savoir réellement de ce qui se passe en Israël ou en Palestine ?
- Chaque camp croit à une autre version de la même histoire. Chaque camp considère que le conflit est entièrement de la faute de l'autre et attend des excuses.
Tout le monde se fait avoir dans cette histoire, mais certains plus que d'autres….
Parlons de la peur de « l'autre »! Sortons de cette vision du monde 19ieme siècle qui perdure : Colonialisme, Nationalisme et Capitalisme, trois arbres habilement cachés dans la forêt…
« Moi, Français-Juif-Arabe, Comment j'ai démissionné du sionisme » est une parole d'émancipation et de réconciliation qui traverse mon histoire personnelle, mon récit familial, le récit national français et le récit sioniste.
Au bout du compte, ou du conte, c'est encore plus compliqué qu'on voudrait bien le croire… Il ne s'agit pas d'une guerre de religion, mais de territoire. De guerres économiques, énergétiques, certes. Mais avant tout d'un conflit de civilisation entre Nord et Sud. Cette histoire est donc intimement liée à la nôtre, nous français, nous européens…
C'est avec cette Conférence Gesticulée que je me régale à répondre à mes amis.

Source : https://conferences-gesticulees.net/conferenc…
Source : message reçu le 17 février 16h

LE PETIT MOT DE DEMOSPHERE HERAULT: à demosphere herault, * nous luttons pour : - la baisse des loyers (250e pour 60m2 est le prix aujourd'hui pour certains hlm, cela doit devenir la norme pour tous, pour cela il faut encadrer le prix des loyers), et baisse et encadrement des prix de l'immobilier (terrain constructible, prix appartement, etc)- la construction de 6 millions de logements à bas loyers pour loger les 6 millions de mal logés en france, -accompagnement et aide à l'autoconstruction et à la rénovation écologique
*Nous luttons pour - un revenu décent à hauteur de 1100e par mois pour tous les étudiants, chomeurs, retraités, travailleurs précaires, etc pour cela il suffit de taxer tous les salaires dépassant 1500e par mois...
*Nous luttons aussi pour la transition écologique : - développement des énergies renouvelables, - développement d'entrepises agricoles familiales (maraichage sur 2ha, etc) et d'écolieux autonomes, - dépollution (des sols, etc) et fermeture des entreprises polluantes pour laisser la place à des entreprises écologiques.. - france zéro déchet, - et interdiction d'un certain nombre d'objets inutiles et polluants achetables dans le commerce...
*Nous luttons pour un travail digne et décent pour tous : - création d'emplois pour construire les logements dignes et à bas loyers, - créations d'entreprises agricoles, - créations d'emplois publics, - développement des entreprises innovantes et écologiques, - aide au financement et accompagnement de créations d'entreprises beaucoup plus développés qu'aujourd'hui et beaucoup plus accessible à tous celles et ceux qui n'ont pas de capital...,
*Nous luttons : - pour l'égalité femme homme, - et contre toutes formes de violences (psychologiques, étatiques, policières, de groupes sociaux, sexuels, etc)
*Nous luttons pour préserver notre système de protection sociale et de santé et l'améliorer: - créer une seule complémentaire accessible à tous les francais.e.s pour que tout le monde puisse se soigner et etre rembourser des soins, - développer des hopitaux et soins de proximité (installation de médecins en campagne, etc), - formation au collège et lycée sur le régime alimentaire (fruits et légumes médicinaux, de qualité, etc), sur la gestion de son budget/entreprise/projet/citoyenneté/etc, interdiction d'un certain nombre de produits alimentaires et non alimentaires industriels mauvais pour la santé, etc, - lutte contre toutes formes de drogues et addictions ( tabac, alcool, drogues, etc) par l'éducation
*Nous luttons pour la vie : plantation de 60 millions d'arbres par an en france (arbres fruitiers, médicinaux, anti pollution, contre le rechauffement climatique, pour de la nourriture pour tous, etc) , préservation de la diversité de la vie (protection des espèces animales, végétales, etc)
Voila en bref ce qui nous semble le plus urgent pour que chaque personne en france puisse se loger, se nourrir, se soigner, travailler, sortir, se cultiver etc..
Pour autant nous avons des centaines d'autres propositions qui rejoignent le programme et propositions tout autant des autonomes, anarchistes, auto gestionnaires, france insoumise, communiste, écologistes, etc etc