vendredi 22 avril 2011 à 20h30

Projection-débat : " Il nous faut regarder "

" Il nous faut regarder " (Libres itinéraires d'exil de Jordi et José).

Un film de François BOUTONNET.

Projection - Débat avec le réalisateur.

Aujourd'hui encore, tout ce qui se rapporte à la révolution espagnole baigne dans une lumière insolite. Soixante dix ans après sa fin, on ne discerne plus très bien ce qui peut lui être attribué. Avec l'exil, les traces n'en sont plus aujourd'hui évidentes, jaunies, brouillées et bien près d'être oubliées. Néanmoins elles sont nombreuses et leur originalité demeure : témoignages directs, livres, photos, lettres, bouts de films, poèmes, chansons, anecdotes, tableaux composent un matériau brut d'une diversité déroutante. Leur regroupement ressemblerait à un puzzle dont les pièces s'imbriqueraient mal les unes dans les autres. Pendant tout ce temps, on a parlé de la guerre d'Espagne de façon abstraite, on a oublié le nom des protagonistes, ou on ne l'a jamais connu. Il fallait reconstituer ce puzzle en se souvenant que ces exilés avaient une histoire, une vie, une pensée propre, un visage.
" Il fallait regarder au-delà de ces mains tendues ou de ces poings levés ".

François Boutonnet est né en 1951 à Perpignan, au sud de l'Occitanie et au nord de la Catalogne, à deux pas du "centre du monde" selon Salvador Dali. Très tôt il cherche un "autre" centre à ce monde, curiosité qui le mène de Perpignan à Clermont Ferrand, puis en Toscane, à Toulouse, Barcelone, Paris et en Amérique du Sud. Il est successivement moniteur de ski, ouvrier fraiseur, professeur de mathématiques, potier, fabricant de cheminées, brocanteur, chomeur, régisseur de plateau au théâtre, machiniste, animateur cinéma, guide de montagne, constructeur de décor, exploitant de cinéma, réalisateur de courts métrages, éducateur auprès d'enfants sourds, voyageur, animateur d'ateliers d'éducation à l'image, fondateur et président depuis 1983 de l'association Cinémaginaire.
Il met en scène son premier film, Urbi et Orbi, en 2003.

Vendredi 22 avril 2011 à 20h30 au CAD, 6 rue Henri René, 34 Montpellier.

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir