jeudi 27 juin 2019 à 19h

Réunion publique avec Françis Daspe "Antidote au parler macronnien

« Antidote au parler macronien », un livre de désenfumage

Un livre co-écrit par Céline PIOT et Francis DASPE vient de paraître aux éditions du Croquant. Il est intitulé « Antidote au parler macronien ». Il s'inscrit dans la suite de l'ouvrage des mêmes auteurs paru en 2016 aux éditions du Croquant et intitulé « Le vol des mots, le voile des mots ». Ce dernier portait sur quinze mots emblématiques du détournement du sens des mots conduisant à une véritable désaffection du langage.

Une suite est apparue indispensable afin de compléter la liste des termes ou d'expressions victimes d'une corruption de leur sens. C'est donc à une salutaire entreprise de désenfumage visant à démasquer les impostures que cet ouvrage s'attache. Il se compose d'un abécédaire de trente autres mots au sens dévoyé et donnant à voir en creux un contre-projet de société.
Le règne de l'euphémisme fait véritablement système. La pensée dominante s'est désormais dotée pour héraut Emmanuel Macron. Par conséquent, cet ouvrage se veut un nécessaire antidote au « parler macronien » afin de participer à la reconquête des consciences intoxiquées.

Cet ouvrage sera également un outil militant de terrain. Il servira de support pour des réunions publiques d'éducation populaire et de formation militante dans plusieurs départements de France. Il s'agira de contribuer à un nécessaire désenfumage politique.

Les 30 mots traités : Apolitisme, Assistanat, Charges/coûts, « Je suis Charlie », Compétences, Concurrence, Dette, Dialogue social, École libre, « L'Europe, c'est la paix », Frondeurs, « Nos ancêtres les Gaulois », Harmonisation, Idéologie, Jacobins, La Marseillaise, Modernité/Progrès/Réforme, Négociation, Optimisation fiscale, Populisme, Projet, Protectionnisme, Révolution, Ruralité, Sécurité sociale, Statut, Usager, Valeurs, Vivre-ensemble, Vote utile.

Francis DASPE, Secrétaire général de l'AGAUREPS-Prométhée

Source : message reçu le 5 juin 11h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir