mercredi 14 novembre 2018 à 14h

Mixité et ségrégations scolaires :quelles solutions?

La mixité sociale et scolaire est une obligation inscrite dans la loi de juillet 2013 portant sur la refondation de l'école de la République et pourtant elle est inexistante dans de nombreux établissements de la République.
Depuis 2015, nous n'avons pas cessé notre mobilisation en multipliant les actions .
Nous avons rencontré des parents des quartiers populaires sur l'ensemble du territoire ( Marseille, Toulouse, Bordeaux, Lyon, Bruxelles, Créteil, saint Denis, La Courneuve, Paris, Stains, Sarcelles, Blanc Mesnil......)qui corroborent nos constats sur l'absence de mixité et des conséquences néfastes de la ségrégation scolaire sur le devenir de milliers d'enfants de la République.
Nous avons organisé deux éditions des États Généraux de l'éducation dans les quartiers populaires ( Montpellier en 2017 et Créteil en 2018), ou parents et acteurs de l'éducation dans les quartiers populaires de toute la France se sont retrouvés pour partager leur expérience de terrain illustrée par les interventions de chercheurs
Nous avons pu présenter au Ministère de l'Education Nationale ainsi qu'au Président de la République les préconisations issues des États Généraux de l'éducation dans les quartiers populaires.
Dans la continuité de nos actions nous avons le plaisir de vous convier à une rencontre : Mixité et ségrégations scolaires, quelles solutions ?

Mercredi 14 novembre 2018 à 14 h à la Faculté d'Education de Montpellier (amphi H).

Programme:
Mixité et ségrégations scolaires
Relation Parents Écoles
Présentation des préconisations issues des Etats généraux de l'éducation dans les quartiers populaires

Les intervenants
M. Choukri BEN AYED, Professeur des universités de sociologie à l'université de Limoges, chercheur au GRESCO étudie ce thème depuis une vingtaine d'années et a une connaissance précise et respectueuse des terrains ( Marseille, Montpellier, Créteil, Paris,...).
Le collectif des parents du Petit Bard Pergola


Citoyen(ne), parent, enseignant(e), (politique ou institutionnel) soucieu(se)x des questions qui nous préoccupent et animé par l'envie de voir les choses changer, rejoignez-nous pour cette rencontre et n'hésitez pas à partager

Entrée libre

Source : message reçu le 6 novembre 20h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir